S'exprimer,s'informer, informer avec les médias sociaux

Les deux parcours proposés pour l'axe 3 ("S'exprimer,s'informer, informer avec les médias sociaux") D-clics numériques sont conçus pour laisser à l’animateur la possibilité de construire son propre scénario d’animation en fonction de la finalité qu’il choisi au terme du cycle d’activités, ou de celle proposée par le groupe d’enfants. 6 fiches (de 1 à 6) proposent des activités constituant un tronc commun.

L’animateur peut choisir de ne pas sélectionner certaines de ces fiches, et d’en changer l’ordre en fonction du temps global qu’il a à sa disposition et du projet qu’il souhaite mener avec le groupe d’enfants, ou que ceux-ci proposent. Ensuite, des fiches d’activités particulières aux deux parcours “Création d’un blog” et “Webradio” permettent la réalisation d’un projet autour de la conception d’un blog, de la publication de contenus, de la création d'une émission radio, ou encore de leur diffusion en s'appuyant sur les médias sociaux...

L’ensemble de ces fiches se décline en trois types d'activités : des activités permettant la découverte, le décryptage, l'expression et la diffusion. En parallèle des fiches séances, les fiches outils proposent soit un focus sur l’un des aspects du parcours, sans pour autant constituer une séance d’activité à part entière, ou bien suggèrent des techniques d’animation ou des références utiles à la menée de l’ensemble du parcours.

Création, arts visuels et culture des images

Se construire une culture des images

Au travers des images, il nous semble nécessaire de travailler sur les représentations du réel pour que les enfants accèdent à une meilleure compréhension du monde dans lequel ils vivent et agissent. Au regard de la diversité des conditions de réception des images, il est important de développer chez les jeunes, le sens critique, de créer des situations de mise à distance permanente de leurs propres utilisations des médias, des écrans, des images. Se construire une culture des images, c’est traiter les questions de production, examiner les techniques qui créent l’effet de réel, prendre en compte les contextes de diffusion et de réception des images (individuelle et collective), s’approprier des codes de lecture.

Culture et pratiques sociales

La culture ne se limite pas aux rapports que chacun peut entretenir avec des formes d’art et d’expression, elle est aussi constituée de pratiques sociales. Voir un film collectivement, en équipe, en grand groupe, en vidéoprojection, sur tablette ou sur grand écran... sont autant d’occasions de vivre une véritable démarche éducative visant la formation du spectateur. Pour aller au-delà de l’émotion, il est nécessaire d’accompagner la réception d’un film par des apports qui participeront à la construction d’un regard critique (partis pris de la réalisation, contextualisation du sujet du film...).

Favoriser des pratiques porteuses de coopération

Les pratiques des jeunes se situent principalement dans des environnements consuméristes, de divertissement ou de services des plates-formes numériques... loin de contenus émancipateurs ou culturels. L’enjeu est aussi de faire découvrir, partager, accompagner, favoriser des pratiques de jeunes porteuses de coopération, d’accès à la culture et aux savoirs, d’apprentissages citoyens, plaçant les jeunes dans des situations actives de production et de publication qui soient émancipatrices. Ces quelques propos introductifs au parcours vidéo du projet D-Clics numériques, tentent de donner quelques repères comprendre nos choix pédagogiques, ils visent à faire découvrir, décrypter, diffuser... et transmettre